Mot du Président

Au Maroc, l’abandon scolaire est un phénomène qui touche plus de 350.000 élèves par an. Ce fléau constitue de nos jours un problème social qui a pris de l’ampleur et qui est devenu alarmant.

La décision souvent involontaire de quitter l’école est le résultat d’un cumul de facteurs dont celui des difficultés scolaires, spécialement pour les enfants issus de milieux socio économique défavorisés.

Les familles de statut socio-économique faible, ayant un niveau d’instruction insuffisant, s’impliquent peu dans l’encadrement et la supervision de leurs enfants souffrant de difficultés scolaires. Ces enfants sont plus exposés au risque d’abandon scolaire.

Lire la suite

Actualité